Suivez-nous

Don manuel

 
Définition 
 
C'est la remise directe de la main à la main d'objets ou d'argent (éventuellement sous forme de chèque). 
Le don manuel peut également porter sur des valeurs mobilières (action, obligation par exemple). 
Le don ne peut pas porter sur des biens immobiliers. 
Il ne nécessite pas de formalités particulières, ni de recourir à un notaire. 
Toutefois, il est possible d'établir un écrit, appelé "pacte adjoint", constatant la remise du bien et pouvant comprendre des conditions. 
 
Déclaration aux impôts 
 
En principe, la déclaration aux impôts ne constitue pas une obligation, mais des difficultés, notamment de preuve, peuvent survenir ensuite si elle n'est pas faite, par exemple avec les héritiers du donataire (celui qui reçoit), s'il décède. 

Droits de donation 
Le don manuel est passible de droits de mutations à titre gratuite, lors de sa présentation à l'administration fiscale : 
· -lorsque le donataire reconnaît le don dans un acte enregistré, par exemple s'il fait enregistrer devant notaire le "pacte adjoint", 
· -lorsque le donataire le déclare au fisc spontanément,  notamment au moyen du formulaire  Cerfa n°11278*06, ou suite à un contrôle,  
· - s'il est reconnu judiciairement. 
La déclaration devra être faite à la recette des impôts, du lieu de résidence du donateur ou du donataire. 
La date d'enregistrement de l'acte permettra notamment de faire courir le délai de 6 ans pour bénéficier à nouveau des abattements fiscaux. 

Dossier Cerfa n°11278*06

Formulaire

Déclaration de don manuel
Cerfa n°11278*06 
Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie (MINEFI)