Suivez-nous

Le don manuel est-il légal ?

 
Le don manuel est celui qui est fait par la simple remise de la main à la main, d'une somme d'argent ou d'objets mobiliers. 
Il n'a pas besoin d'être formalisé par acte notarié. 
La remise du bien, la remise d'un chèque ou le virement de la somme d'argent matérialisent la dépossession du donateur. 
La preuve du don manuel est admise par tous moyens. Elle nécessite toutefois un écrit quand la valeur du don dépasse 1500 EUR  .  
La donation peut être faite à un mineur, mais elle doit être acceptée par ses parents, tuteurs ou ascendants. 
Lorsque le donataire est ensuite héritier du donateur, la valeur des biens transmis par don manuel est prise en compte dans le partage de la succession par application des règles du rapport successoral. 
Il est possible au donateur d'exclure le rapport des dons manuels par un pacte adjoint ou par un testament. 
 
A noter : l'intention libérale ou volonté de donner distingue le don du prêt.  
Par le don manuel, le donateur se dépouille définitivement du bien donné. 
Par le prêt, le prêteur met gratuitement à disposition le bien qui lui sera restitué par l'emprunteur à la fin du contrat. 
 
Attention : le régime fiscal des dons manuels connaît de fréquentes variations. Il est utile de consulter votre centre des impôts au moment de réaliser un don manuel.
 
Textes de référence
Code civil : article 463 
Code civil : article 843 
Code civil : article 931 
Code civil : article 932 
Code civil : article 935 
Code civil : article 1341